9 nov. 2012

Poèmes noirs / Poemas negros, de Huilo Ruales Hualca



titre :  
Poèmes noirs : anthologie personnelle 
Poemas negros : antología personal 

auteur : 
Huilo Ruales Hualca


Traduit de l'espagnol (Équateur) par Aurelio Diaz Ronda

édition bilingue / edición bilingue
160 pages / 15 x 21 cm / dos carré collé
isbn 978-2-912528-16-2 / éditions le grand os / collection Qoi

parution : 10 novembre 2012
 
17 € (+ 1 € frais de port) 





On en a dit :

"D’un lyrisme rageur, sulfureux, ces poèmes cultivent la provocation, l’autodérision, l’électrochoc émotionnel, en images fortes, subversives, tantôt marquées d’un expressionnisme cru, voire cruel, tantôt d’un surréalisme fantasmagorique, insolite et fulgurant… (…) Le pessimisme de ces Poèmes noirs est paradoxalement jubilatoire. Derrière la dérision subversive et la morbidité mortifère perce une humanité sensible d’écorché vif, une avidité d’être avant de disparaître... Le mérite de la traduction est d’avoir rendu cette poésie palpable, avec ses jongleries nonsensiques, ses licences orthographiques, ses métaphores déjantées, sa fièvre existentielle…"
Michel Ménaché, revue Europe n°1009, mai 2013 - Lire la chronique complète



Huilo Ruales Hualca est né en 1947 à Ibarra, en Équateur. Depuis plus de vingt ans, il navigue entre “l’asile de fou” et la “maison de retraite”, c’est-à-dire, respectivement, l’Amérique andine et la France. Il a publié entre autres les romans Maldeojo (1998), Qué risa todos lloraban (2008), Edén y Eva (2010) et plusieurs recueils de nouvelles et de micro-fictions : Loca para loca la loca (1989), Fetiche y Fantoche (1994), Cuentos para niños perversos (2004), Esmog (2005) etc. La présente anthologie poétique regroupe des poèmes extraits de trois recueils : El ángel de la gasolina (1999), Pabellón B (2006) et Grupa de cebra sin rayas (2012). C’est son premier ouvrage traduit en français.
 
Huilo Ruales Hualca nació en 1947 en Ibarra, Ecuador. Desde hace más de veinte años, pasa alternativamente del “manicomio” al “geriátrico”, es decir respectivamente, America andina y Francia. Entre sus publicaciones, destacan las novelas Maldeojo (1998), Qué risa todos lloraban (2008), Edén y Eva (2010) y varios libros de cuentos y microficciones : Loca para loca la loca (1989), Fetiche y Fantoche (1994), Cuentos para niños perversos (2004), Esmog (2005) etc. La presente antología poética abarca poemas incluídos en los poemarios El ángel de la gasolina (1999), Pabellón B (2006) y Grupa de cebra sin rayas (2012). Este es su primer libro traducido al francés.

Aucun commentaire: